Te Timi, Rocher du chat

Autrefois, dans l’île de Raivave, les districts étaient souvent en guerre les uns contre les autres. Quand les habitants d’un village voulaient attaquer leurs voisins, ils passaient par la montagne et arrivaient chez l’ennemi par surprise.
Mais un jour, il devint impossible de s’aventurer dans la montagne. Un homme d’une force surhumaine surveillait tous les passages avec l’aide d’un chat (Mimi en tahitien) lui aussi, extraordinaire.

Le chat et les cochons de Raivavae

Le chat et les cochons de Raivavae


Dans un village, on décida de ruser pour passer. Des sentinelles furent placées pour surveiller cet être inquiétant qui faisait s’enfuir tous ceux qui s’approchaient de lui.
Un matin enfin, un guetteur aperçut l’homme qui dormait. Il s’approcha et le tua d’un grand coup de lance. Près de lui, le chat miaulait, il s’en saisit et le lança violemment sur un rocher situé près de là. La forme du chat s’inscrivit sur le rocher.
La route traversière de Raivavae

La route traversière de Raivavae


De nos jours, cet endroit s’appelle « te mimi ». On pouvait le voir en passant par la traversière.
A cette époque, « la traversière » cette route qui relie la plaine de Raira sur la cote nord à celle de Vaiuru sur la cote sud en empruntant le col entre les monts Raraterepa et Taraia n’était qu’un simple chemin. Lors des travaux de bétonnage, la légende du chat a été purement et simplement « enterrée » avec son rocher !

Sources: Tahiti Heritage.

Tahiti Heritage