Partenariat public/privé

Le coût actuel d'une connexion internet satellitaire est tel, que l'équilibre financier d'un «internet WEB office» n'est possible que dans le cadre d'un partenariat public/privé. Ce partenariat financier entre l'état polynésien (qui prend à sa charge la location de la connexion internet satellitaire), la commune polynésienne concernée (qui met à disposition le local de l'office) et le gérant de l'office, seul partenaire privé (qui assure l'ensemble des autres coûts), est en détail le suivant:




État

Commune

Gérant



investissement

fonctionnement

investissement

fonctionnement

investissement

fonctionnement

Télécoms

Location connexion internet satellitaire.


X





Antenne parabolique ∅ 240 cm, modem, routeur, ...




X


Local

Local1 de 60 m2 minimum avec eau/électricité/télépho-ne, sanitaires à disposition au voisinage immédiat.



X

X



Informatique

Dix ordinateurs multimédias avec écrans plats 19", deux imprimantes, matériel réseau, ...





X


Mobilier, ...




X


Vidéo projecteur et écran, ...




X


Manuels & livres, ...




X


Bar à café

Comptoir, tables et chaises, ...





X


Équipement de petite restauration, vaisselle, linge, ...




X


Charges

Salaire d'une personne à plein temps présente à l'office2.






X

Taxes éventuelles, eau, électricité, téléphone, ...






X

Consommables informatiques et autres, marchandise du bar, ...






X

Augmentation du débit de la connexion internet satellitaire3.






X

Au terme de chaque année d'exercice, le bénéfice éventuel (ensemble des revenus de l'office, moins les charges du gérant) est réparti en trois parts égales distribuées aux trois partenaires.

Cependant ce partenariat ne se limite pas qu'aux aspects financiers, en effet il intervient aussi direc-tement dans le choix de la taille de l'office et dans la définition des «Prestations de service public».

---

1Ce local peut être composé d'une ou de plusieures pièces de préférence.

2Cette fonction est généralement remplie, totalement ou partiellement, par le gérant de l'office. Il faut compter aussi avec la volonté d'ouvrir l'office 7 jours sur 7.

3Cette plus-value due à une augmentation du débit de base, à l'initiative du gérant de l'office, doit être approuvée par les deux autres partenaires.